L'hydrogène : un carburant alternatif

L'impact des hydrocarbures va sans cesse croissant. Le monde écologique en est affecté et si rien n'est fait, le futur semblerait risqué. Pour faire face à cette crise écologique, une solution en cours d'analyse se prête. Il s'agit de l'usage de l'hydrogène comme une alternative des carburants. Suivez les détails dans cet article.

L'hydrogène, le carburant du futur

Selon les recherches et analyses, il ressort que l'hydrogène est à même de fournir à l'usage toute l'énergie nécessaire pour la vie future. Vous aurez plus de détails via ce lien mobilityinthecity.com. En effet, l'hydrogène semble présenter un double avantage quant à son usage. Primo, il est autant source d'énergie que l'essence, le gasoil, et autres combustibles. Pour preuve, un kilo d'hydrogène produit une énergie équivaut à celle produite par trois kilos d'essence ou 180 kilos de batterie Lithium Ion. Deuzio, il a un très faible taux d'émission de dioxyde de carbone (CO2).
Par ailleurs, son extraction est très écologique. Car, contrairement au gazole, le processus de combustion de l'hydrogène ne dégage que de la vapeur d'eau. De plus, il est disponible en grande quantité, presque inépuisable. De même, son transport ou son stockage ne présente aucune perte comparativement à l'électricité.

Les premiers résultats de véhicules à hydrogène

Des véhicules fonctionnant avec l'hydrogène ont été conçus afin d'essayer l'efficacité de cette matière. Très vite, des insuffisances ont été relevées. Le premier constat concerne la distance que pouvait parcourir un véhicule à hydrogène en comparaison à un véhicule à essence. Avec un plein d'essence, une voiture peut se déplacer sur une distance de 500 km. Par contre, un véhicule plein d'hydrogène ne peut parcourir que 200 km. La différence étant importante, le projet a ralenti. Deuxième frein au développement de ce projet est le faible nombre de stations d'hydrogène. Néanmoins, une solution d'utilisation indirecte de l'hydrogène est en cours d'expérimentation afin de réduire considérablement l'impact sur l'environnement.