Prévoyance sociale suisse : pourquoi privilégier le 3 ème pilier 3b ?

Dans le système de prévoyance en Suisse, le 3 ème pilier est une prévoyance individuelle et il est l'équivalent de l'assurance-vie en France. Cependant, ce type de prévoyance se compose de deux formules à savoir le 3 ème pilier 3a et le 3 ème pilier 3b. Entre ces formules, la dernière est à privilégier, car elle est bien plus intéressante. En voici les motifs.

 

Le 3 ème pilier 3b : une formule de prévoyance individuelle libre

Si la formule de prévoyance individuelle 3 ème pilier 3b est à privilégier, c'est parce qu'elle est sans contraintes. Vous bénéficiez en réalité d'une certaine flexibilité, et ce à plusieurs niveaux. A voir le site, vous pouvez en effet souscrire à cette formule pour réaliser n'importe quel projet. De plus, l'épargne se fait selon vos modalités et donc en fonction de votre rythme. De même, concernant les cotisations, aucun plafond ne vous est exigé. Outre cela, sachez que votre épargne est disponible à tout moment. Vous pouvez alors retirer vos fonds lorsque vous le désirez, et ce sans avoir à évoquer un motif particulier. Un autre avantage de cette formule, c'est que tout le monde peut y accéder. Il suffit de résider sur le territoire de l'Etat.

 

Le 3 ème pilier 3b et la fiscalité : les atouts

Il n'y a pas que dans son fonctionnement que le 3 ème pilier 3b est avantageux. Même les règles concernant sa fiscalité sont intéressantes même si celles-ci le sont moins qu'au niveau du 3 ème pilier 3a. Néanmoins, retenez qu'avec le pilier libre, les capitaux finaux que vous retirez ne font pas l'objet d'une imposition. Toutefois, retenez que dans certains cantons, vos cotisations pourraient être imposées. Mais l'imposition fiscale est généralement partielle. C'est ce pourquoi vous devez bien vous informer auprès du service fiscal de votre canton.